Entre deux…

Quelques jours plus tard, je partais en Italie pendant 1 semaine. A mon retour, il me disait qu’il n’arrivait pas à s’attacher et qu’il rompait. Même si je ne lui en voulais pas, j’étais quand même dégoutée, du coup je pensais à une petite vengeance quand même. Je parlais donc sur MSN avec le garçon précédent (avec qui j’avais gardé contact) et je lui disiat que Jérôme n’était qu’un mec comme les autres et que dès qu’on se reverrait çà repartirait (j’utilisais notamment comme métaphore : 1 araignée [moi] qui attirerait la mouche [lui] dans sa toile). J’étais très sure de moi.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»